Temps de lecture: 3 minutes

Activité :
Massif : Vanoise

Jour 1 – Refuge du col de la Vanoise (Félix Faure – 2530m)

De la route des fontanettes, deux possibilités : contourner l’aiguille de la Vanoise par la gauche ou par la droite.

Plus tranquille par la gauche mais on remonte la piste de ski dans un premier temps. Par la droite : au départ du téléski des fontanettes, prendre la piste est puis remonter le cirque de l’Arcelin par un petit goulet. S’élever nord-est jusqu’au chalet supérieur de l’Arcelin (ruines) puis attaquer une belle pente Est. Ensuite c’est beaucoup plus plat, on atteint le refuge Félix Faure par un vaste mouvement de contournement par la droite.

Jour 2 – Refuge du col de la Vanoise, Pointe du Dard (3206m), Refuge de l’Arpont

> Montée au Col du Dard
Du refuge du Col de la Vanoise, descendre un peu en direction du lac des Assiettes pour contourner la butte par la droite.

Monter ensuite au plus facile au centre des pentes de la Réchasse et atteindre le plateau immédiatement à droite des escarpements rocheux de la Pointe de la Réchasse. Traverser ce plateau vraiment plat jusqu’au Col du Dard (très peu marqué).

> Descente sur le Refuge de l’Arpont
Descendre en traversée horizontale à gauche jusqu’à une énorme corniche en banane. Si c’est possible la franchir et descendre dans la combe jusqu’au Col du Pelve.

Descendre direction SE le Glacier du Pelve jusque vers 2700m. De là, effectuer une traversée légèrement ascendante direction SE le long du Lac de Chasseforêt, pour arriver à une crête vers 2770m juste au dessus du refuge de l’Arpont. Enfin, par une pente soutenue orientée S, gagner le refuge de l’Arpont (2300m)

Jour 3 – Refuge de l’Arpont, Col de Labby (3328m), Refuge du fond d’Aussois

La liaison refuge de l’Arpont – refuge du Fond d’Aussois démarre en remontant en direction du glacier de l’Arpont et de son très joli lac glacière. Ensuite on traverse pour rejoindre le vallon du glacier de la Mahure, à ce moment là, la Dent Parrachée s’offre à nous. Nous remontons le glacier de la Mahure puis prenons pied sur le glacier du Labby pour rejoindre son col, à 3328m d’altitude.

Du col, plonger en direction du lac du Genepy, puis redescendre dans le superbes alpages au dessus du refuge du fond d’Aussois.

Jour 4 – Refuge du fond d’Aussois – Pralognan

Depuis le refuge du Fond d’Aussois, monter vers le NW en suivant le cours du ruisseau de St Benoit jusqu’à atteindre un petit replat vers 2600m d’alt.

Obliquer alors en direction N pour gravir une petite pente entre des zones garnies de rochers. Les rochers disparaissent et les pentes se dégagent vers 2700m d’altitude. Remonter les pentes en direction N/NW rejoindre une crête et rejoindre croix du Col d’Aussois.

Un replat nous mène alors vers l’Est pour atteindre le Col d’Aussois. Descendre ensuite en rive droite du ruisseau pour passer au chalet de Rosoire puis atteindre le sommet de la pente qui domine les chalets de Ritord. Après cette pente, traverser le torrent par un pont et rejoindre l’itinéraire descendant du refuge de Péclet-Polset. Suivre alors le Doron de Chavière pour atteindre le refuge du Roc de la Pêche.

Continuer ensuite rive gauche en suivant l’itinéraire du GR55 puis franchir une nouvelle fois le torrent au niveau du Pont de la Pêche et son parking juste en dessous.

Ces 4 jours ont été parcourus sans rencontrer la moindre cordée sur les Dômes, incroyable pour un début juillet. La beauté de la Vanoise n’est vraiment plus à faire, l’accueil des refuges non plus avec une mention spéciale pour le refuge de l’Arpont !

[oqeygallery id=105]

 

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com