Pigne d’Arolla, descente SE puis rive droite du glacier du Mont Collon (3790m)

950m Massif : Valais
1800m Secteur : Valais W – Alpes Pennines W
Nord Description
Difficulté 3.1

Montée
Depuis la cabane des Dix, redescendre sur le glacier de Cheilon puis s’engager à l’est sur le glacier de Tsena Refien. Le remonter en rive droite jusqu’au col de Tsijiore Nouve.

Continuer en direction du col de la Serpentine et, par une courbe vers la gauche en restant à niveau, atteindre le pied du “mur” de la Serpentine que l’on remonte. Poursuivre vers le col du Brenay puis atteindre le sommet sans difficulté.


Descente 
Du sommet, suivre la voie normale classique jusqu’à la courbe de niveau 3620. Appuyer alors à droite, “A tribord toute” en restant rive droite du glacier.
Vers la courbe de niveau 3200, par excellent enneigement, descente directe possible, 2 courts passages à 40°. Sinon appuyer toujours bien à droite pour sortir sur le glacier d’Otemma, à l’altitude 3080m.

Traverser le galcier d’Otemma pour rejoindre le glacier sous le Mont Collon. Engager la descente sur la rive droite du glacier du Mont Collon pour rejoindre le Bas Glacier d’Arolla. Attention, glacier très crevassé avec de gros séracs au dessus et en dessous desquels il ne faut pas traîner.

  5h00 Accès
40° sur la sortie du glacier Sion > Evolène > Arolla

Crampons, piolet, corde, baudrier, broches,
couteaux.

Au départ de la cabane des Dix, nous sommes partis tôt le matin pour éviter la foule de la Haute Route. Nous sommes remontés en direction du Pigne à bon rythme. Une fois le sommet atteint. nous nous dirigeâmes vers notre objectif qui était la face S des Pointes du Brenay, depuis la Pointe 3711 m.

Une fois au sommet de cette pente, nouveau conciliabule au sommet comme la veille, doit-on, doit-on pas skier cette pente ? Xavier descend dedans à pied pour évaluer le manteau et nous nous en remettons à la sage décision de notre guide Xavier, qui juge les conditions à nouveau trop mauvaises pour engager les trois dans cette pente. Cette fois-ci la neige dure et soufflée parsème l’entrée de la face et ne la rend pas des plus sûre pour engager.

Nous nous sommes rabattus sur la descente du Pigne par une ligne juste à l’E de l’arête S du pt 3545. Passage peu fréquenté, à faire en neige transformée ce qui était notre cas. 

Une fois le glacier d’Ottema retrouvé nous avons recollé les peaux pour nous diriger sous le Mont Collon. C’est par la rive droite que nous sommes redescendus sur le bas du glacier d’Arolla, dans une neige cartonnée et croûtée qui ne nous laissera pas de grands souvenirs, si ce n’est de nous avoir fait chauffer les cuisses.

Nous avons réalisé un très joli tour, malgré l’objectif qui n’a pas pu se réaliser comme la veille. C’est aussi avec ce genre d’expérience que l’on apprend et comme nous disait Gilles Sierro croisé au sommet du Pigne puis sur le parking “C’est en allant voir que l’on sait si c’est bon ou pas !” 

Merci encore une fois à Xavier du bureau des guides Helyum pour nous avoir fait cheminer dans cet environnement qu’il connait comme sa poche et à Laure pour m’avoir accueillie sur sa course et d’avoir partager ces bons moments en montagne.

 

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com