Test skis 2012 – Scott

Test ski 2012 – Scott


Le commentaire Ski-Libre.com:

Scott poursuit cette saison avec sa gamme rando et notamment avec un excellent Crus’air qui avait été la bonne surprise des hivers précédents et qui continue à s’améliorer tant sur le poids que sur la skiabilité.

J’ai pu tester lors de la dernière saison une paire Crus’air lors d’un week-end de rando dans le Valais, le ressenti global a été extrêmement bon, tous le détail de ce ski dans le “retour terrain” ci-dessous.

Le reste de la gamme est en ligne avec le modèle que j’ai skié, avec un Powd’air plus large et plus orienté freeride et le Xplor’air avec des lignes plus classiques en entrée de gamme.

 

Scott – Crus’air

J’ai donc pu tester le Crus’air au mois d’avril dernier, du côté de Tête Blanche et des Dents de Bertol dans le Valais en Suisse.

Aspect général

La sérigraphie est relativement sobre puisque le ski est blanc mais des parties en carbones apparaissent sur la spatule et le talon, formant des sortes d’ailes plutôt originales en relief sur le ski. Deux ailettes trouées percent le haut de la spatule, elles permettent de maintenir les peaux via un système d’accroche spécifiquement développé pour la gamme rando Scott.


A noter que ce système d’attache est très bien conçu et que les crochets sont très judicieusement placés sur les peaux taillées spécialement pour ces skis.

Derrière cette globale sobriété, le ski est beau, très bien fini et élégant. Les chants sont de couleurs jaunes et leur finition est très fine et propre sur ce ski.

Comportement à la montée

La paire qui m’avait été prêté, de 178cm, était montée sur des Dynafit Vertical tlt. Le poids de l’ensemble m’a semblé très raisonnable.

Malgré les presque 3.50 kg annoncés, le ski m’a paru léger et le petit sur-poids par rapport à d’autres ski de la même gamme ne s’est pas fait sentir tout au long de la montée vers la cabane Bertol, et ce malgré la forte chaleur (!!!) de ce mois d’avril 2011 (~1400m de dénivelé moyen).

Comportement à la descente

Lors de ces deux jours en Valais, nous avons rencontré tous les types de neige, 15cm de fraîche était tombé au dessus de 3000m la veille de notre arrivée et le regel avait été bon jusqu’à 2000m la nuit suivante. Ainsi selon les orientations et l’horaire, nous avons eu droit à toutes les neiges généralement rencontrées en rando.

La descente de Tête blanche s’est faite dans de la poudre et le ski a eu un comportement très facile, je me suis senti très à l’aise dans l’enclenchement des mes virages, je n’ai pas eu besoin de forcer mon mouvement pour boucler le virage. J’ai constater un bon effet spatule et le ski ne nécessite pas d’ajouter de la puissance pour enclencher sa conduite.

Enfin, l’effet du carbone se fait sentir sur le poids total du ski mais aussi sur la nervosité de celui-ci. Le flex en talon est bien dosé, le ski est vif, réactif en fin de courbe. La relance du ski est très bonne en sortie de virage et j’ai constaté un bon renvoi talon, pas trop chahuteur et suffisant pour enclencher le virage suivant, j’ai beaucoup apprécié son comportement.

Nous avons eu un court passage sur 250m en neige béton dans une pente légèrement supérieure à 40° (photo ci-dessus). Un bon test pour avoir un premier ressenti en pente un peu plus raide et neige gelée. J’ai vraiment été en confiance lors de ce passage, la succession de virages courts a été très aisé et l’accroche tant en spatule qu’en talon fut excellente. A noter que cette paire de test était très bien préparée et des carres parfaitement affûtés.

La fin de la descente s’est déroulée dans une neige lourde, très humidifiée par la chaleur de cette fin avril. Un peu de “ski combat” qui m’a permis de me rendre compte du bienfait d’une spatule de 129mm, un vrai bonheur qui m’a permis de beaucoup moins me fatiguer que mes amis skiant sur des skis plus fin…

Conclusion

Scott souhaite donc apparemment continuer à se positionner sur le segment des skis de randonnée et la marque américaine y arrive fort bien.

Ce modèle entre parfaitement dans le créneau de la gamme des ski dits « de montagne ». La skiabilité offerte par ce ski m’a fortement impressionné tout en restant accessible pour un bon skieur disposant de bonnes bases techniques. Son comportement en neige poudreuse est très agréable avec une spatule longue et progressive, se terminant par une largeur offrant une excellente portance.

Les finitions sont de qualité et le ski est globalement joli, on a l’impression d’avoir un bel objet sous les pieds lorsqu’on le skie. Monté en fixation légère, c’est un vrai bonheur pour n’importe quel skieur qui voudra avoir un équipement performant.

L’usage du carbone n’est également pas commun chez tous les fabricants et la longévité d’un tel ski devrait être certainement supérieure à d’autres n’utilisant que des noyaux bois. De ce fait, le coût est plus élevé par rapport à d’autres skis, ayant des caractéristiques et comportements sur neige proches. Cependant l’investissement en vaut certainement la peine pour celui ou celle qui cherchera à investir sur la durée dans un nouvel équipement cette saison.

 

Mes remerciements à Scott France pour ce prêt afin de réaliser cet article.

Tous les détails sur ce ski ci-dessous :


Tailles : 169, 178 (cms)
Côtes : 116-92-129

Construction:  Construction sandwich légère en bois, avec tissu de carbone triaxial.
Cambre normal.
Peaux sur mesure peuvent être vendues avec ce ski.

Rayon : 17.00 m
Poids : 3.46 kg
Prix France 700 €

 

Scott Powd’air

Ce ski est dôté d’un châssis large composé d’une construction en bois et carbone pour alléger un maximum le ski compte tenu de ses lignes de côtes engageantes. Même spatule que sur le Crusair avec un patin plus large de 6mm et un talon un peu moins effilé.

Ce ski offre des caractéristiques proche du Crus’air avec plus de portance et un léger surpoids.


Tailles : 163, 173, 183 (cms)
Côtes : 120-98-129

Construction:  Construction sandwich légère en bois, avec tissu de carbone triaxial. Cambre normal.

Peaux sur mesure peuvent être vendues avec ce ski.

Rayon : 18.50 m
Poids : 3.48 kg
Prix France 750 €

 

Scott Xplor’air

Le ski le plus léger de la gamme avec une construction en bois et carbone et un patin de 80mm de largeur. Le ski idéal pour les personnes à la recherche d’un ski léger, réactif à la descente, doté de matériaux innovant assurant fiabilité et longévité de la structure. Le ski pour la randonnée en toute sécurité.


Tailles : 165, 175 (cms)
Côtes : 108-80-118

Construction:  Construction sandwich légère en bois, avec tissu de carbone triaxial.

Rayon : 15 m
Poids : 2.98 kg
Prix France 650 €

[poll id=”4″]

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com