Temps de lecture: 2 minutes

Robert Bolognesi, nivologue Suisse et fondateur du bureau valaisan Meteorisk a conçu une application mobile NivoTest qui permet d’établir en quelques instants un diagnostic du risque local d’avalanche. Cette application mobile est un outil destiné aux skieurs hors-pistes et skieurs-alpinistes désireux de réaliser des courses en montagne en se gardant des avalanches.

Ce nivologue est très impliqué dans l’étude des risques d’avalanche, la mise en oeuvre de cette application repose sur dix-sept ans de travail et de mesures sur le terrain, mais aussi sur l’analyse de très nombreux cas réels. Il participe également à la mise en place du label ISTA (International Snow Training Academy) dont je vous parlais récemment dans cet article.

Comment ça marche?

Une fois l’application NivoTest téléchargée, le skieurs doit remplir un questionnaire de 25 à 40 questions basées sur des observations des conditions du jour et du lieu de la course. Plusieurs questions sont donc posés pour permettre d’en tirer un diagnostic.

A-t-il plu ou neigé au cours des deux derniers jours ? Y a-t-il eu transport de neige ? Quelle quantité de neige tombée ? etc. A ces éléments nivo-météorologiques s’ajoutent également des facteurs topographiques et des facteurs humains tels que la taille du groupe ou la mauvaise condition physique d’un des participants.

C’est à l’issu de ce questionnaire qu’un diagnostic sera établi, une fois que l’utilisateur aura répondu à l’ensemble des questions. Les informations transmises pourront  être croisée ensuite  avec le bulletin régional du risque d’avalanche, afin d’établir le degré de vigilance à respecter. Meteorisk insite sur le fait que les recommandations formulées au final «sont prudentes».

HSMontagneMagLe récent numéro “Hors Série – Neige & Avalanche” de Montagnes Magazine consacré aux risque d’avalanche (lecture que je ne saurai que trop vous recommander) met très bien en avant le fait que le cerveau humain est faillible et que la prise de décision n’est pas toujours logique en tenant notamment compte de l’importance des facteurs humains et de la “fainéantise” de notre cerveau, notamment avec cette notion des deux vitesses (rapide et lente) de notre pensée (voir l’interview de Alain Duclos et Erik Decamp à ce sujet).

“Avec une méthode, tu sors du mode intuitif et tu entres dans un mode de raisonnement. Cela n’empêche pas l’avalanche à 100% mais tu diminues le risque.”  Fred Jarry, ANENA

Ainsi, je pense que ce type d’application permettra de manière très factuelle d’analyser des données en vue de nous donner une évaluation du niveau de risque. Ce genre d’outil est un excellent complément au bulletin avalanche lors d’une préparation de course, il est destiné à tous notamment ceux qui veulent faire travailler leur système de pensée lente, c’est à dire ceux qui souhaiteront porter un raisonnement avec un cheminement rationnel sur la préparation de leur course.

Utilisable sans connexion Internet, NivoTest s’adresse aussi bien au grand public qu’aux professionnels qui pourront y trouver un support intéressant d’enseignements et d’éveil auprès des pratiquants.

NivoTest, 5€/5CHF disponible sur Apple Store et Google Play.

Sources : Montagnes Magazine Hors Série – Neige & Avalanche, Tribune de Genève, Le vent des cimes

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com