Temps de lecture: 3 minutes
658m Massif : Alpes Bernoises
2105m Secteur : Valais
SW Description
Difficulté 3.3 Montée
Depuis la Hollandiahutte, remonter l’Ebnefluhfirn, peu crevassé, jusqu’à l’Anenjoch (3629 m), fin de la partie en ski.Remonter l’arête SSE: traverser la partie rocheuse d’abord sur le fil et puis à droite (II, 1 pas) ou directement (goulot !). Un peu exposé.
La crête, d’ici toujours en neige, devient large et facile jusqu’à l’antécime (3860 m). L’arête devient en suite plate mais étroite entre l’antécime et le sommet, exposé.

Descente

Du sommet, descendre la pente SSW (40° sur moins de 100 m, souvent avec une partie en glace obligeant à skier dans du plus raide, mais peu exposé). Il y a deux possibilités entre 3600 m et 3200 m pour franchir une zone très crevassée.

  • Si les crevasses sont bouchées, on peut rester dans le centre du glacier (moins raide)
  • Sinon on peut rester sur la droite en traversant à l’horizontal au dessus de gros séracs juste sous les rochers pour déboucher sur une belle et large pente exposée S (35°/300m).

Traverser l’Anungletscher vers le S en restant bien rive droite du glacier.
On peut ensuite rejoindre le Langgletscher vers 2300 m en passant à gauche de l’Anenhütte ou passer au dessus de l’Anenhütte et rejoindre le fond de la vallée vers 2000m

De là rejoindre facilement Fafleralp ou Blatten par la piste de ski de fond.

Remarques

  • Si départ de Konkordiahütte 1150 m de dénivelé.
  • Glacier de descente très crevassé.
  • A n’entreprendre que par bonnes conditions d’enneigement et surtout de visibilité pour la descente .
5h45 Accès

Grindenwald > Jungfraujoch par le train.

Matériel Matériel de glacier, corde de 50m.
E2 Dernier jour de notre traversée depuis la Jungfrau vers la vallée du Lötschental. Nous sommes donc partis de la cabane Hollandia pour rejoindre le Mittaghorn par l’Anenjoch puis l’arête sommitale. 

Les conditions de neige étaient excellentes, avec 10cm tombés dans la nuit, idéal pour rafraîchir l’atmosphère et couvrir les vieilles traces. 

Nous avons encore une fois effectué du très bon ski sur le glacier mouvementé mais très bien bouché de l’Anungletscher.

Il restait encore 1m50 de neige sur la route à Fafleralp et un bon mètre à Blatten… quel enneigement incroyable encore en cette fin de saison.

Nous bouclons ainsi trois jours dans ce merveilleux coin de Suisse. Les courses ont toutes été très belles avec du bon ski en condition de printemps et peu de monde globalement, que demander de plus pour finir en beauté certainement la saison !

WP Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com