Entretien des peaux de phoque en silicone

L’entretien des peaux en fin de saison est un sujet dont on ne parle pas suffisamment. Que ce soit des peaux classiques avec de la colle ou des peaux hybrides sans colle, leur entretien est nécessaire pour les faire durer dans le temps. Passons en revue les quelques points à contrôler et parlons nettoyage.

Les peaux de phoque avec colle

Commençons tout d’abord par les peaux les plus “classiques”, à savoir les peaux encollées. La surface de la peau en contact avec la semelle du ski est tout simplement enduite de colle, ce qui offre une très bonne accroche.

Cependant ce type de peau présente plusieurs désagréments comme la nécessité de réencoller les peaux afin de conserver une accroche efficace et l’obligation de ranger ses peaux sur un filet spécial une fois arrivé au sommet afin d’éviter que les peaux ne se collent entre elles.

Les peaux sans colle ou hybride

Pour remédier aux désagréments des peaux à colle traditionnelles, certains fabricants ont mis au point de nouvelles peaux autocollantes. Ces peaux sont dites “sans colle” et fonctionnent sur le principe de la ventouse moléculaire. Qu’elles soient en acrylique ou en silicone, elles ne contiennent en fait aucune colle à proprement parler.

Elles sont bien plus faciles d’utilisation et d’entretien car les peaux sans colle ne nécessitent aucun ré-encollage, ne salissent pas les mains, se rangent aussi facilement dans un sac à dos que pliées sur elles même dans la veste. En complément, elles peuvent même se laver à l’eau tiède après une sortie histoire de retirer les éventuelles impuretés qui se seraient déposées sur le silicone.

Ce type de peaux est plus cher que les peaux historiques à colle, cependant les peaux autocollantes séduisent de plus en plus de pratiquants par leur côté pratique.

Entretenir des peaux de phoque lors de vos sorties

Qu’elles soient à encoller ou sans colle, les peaux de phoque sont très difficiles à coller sous le ski si elles ont souffert du froid, c’est pourquoi il est recommandé de toujours les ranger contre soi avant de les mettre sous les skis.

Il est aussi nécessaire de prendre bien soin de parfaitement sécher la semelle des skis avant de les installer car la colle n’aime pas la présence de neige sous le ski, ce qui rend l’adhésion très mauvaise.

Au cours de la montée, il se peut que les peaux se décollent notamment au niveau du talon si aucun système d’accroche n’est présent. Il est alors vivement conseillé d’emmener avec soit des patchs double-face ou un spray de ré-encollage qui permettent de finir une randonnée dans de bonnes conditions, notamment lors de raid à ski où cela peut vite devenir problématique en cas de problème de peaux.

Set QuickTex – Colltex

Patchs QuickTex pour peaux de phoques »»

Snowleader
16,90€

Enfin il est très fortement déconseillé de les replier sur elles-mêmes, au risque de créer des amas de colle et d’avoir à repasser par la case ré-encollage une fois de retour à la maison.

Bon à savoir : botter n’est pas une fatalité

Quand la neige est humide ou collante, il arrive qu’elle s’agglomère sur la peau de phoque : c’est ce que l’on appelle « botter ».

Pour éviter cela et garder une bonne glisse, vous pouvez pulvériser une solution anti-bottage à la maison ou emporter un pain de fart à froid lors de votre randonnée et en enduire vos peaux de phoque en cas de besoin.

Ski skin proof

Imperméabilisant pour les peaux de phoques – Nikwax »»

Snowleader
13,90€

Petite astuce en dernier recours un peu de crème solaire sur le poil peut aussi dépanner.

Nettoyer vos peaux silicone !

Je possède une paire de peaux en silicone de la marque Contour depuis plusieurs années et dont je suis super content. Avec le temps et quelques pliages hasardeux au sommet de pentes, pas mal de saletés étaient venues se déposer sous mes peaux. Je n’avais jamais pris le temps de les nettoyer et j’observais également que le silicone jouait de moins en moins bien son rôle d’adhésion sur la semelle de mon ski.

J’ai donc décidé de les nettoyer en achetant un sachet vendu par la marque Contour qui permet, en plus de nettoyer la semelle, de raviver les propriétés du silicone.

Nettoyage peaux

Lingettes de marque Contour pour nettoyer l’adhésif et améliorer ses performances »»

6 €

Comme vous pouvez le voir ci-dessous, une peaux silicone peut devenir sale après quelques temps et un peu d’entretien permet immédiatement de raviver les propriétés facilitant l’adhésion au ski.

Avant Après

Les lingettes ont permis de nettoyer les dépôts efficacement ainsi que de recréer l’effet ventouse de la peau sur le ski.

 

Fart ski de randonnée

Fart spécial rando 80gr Vola »»

Snowleader
15€
WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com