La Liste : Everything or Nothing

Le nouveau projet de Jérémie Heitz et Sam Anthamatten vient de sortir sur les écrans. Un film de ski, et bien plus encore, qui va marquer les esprits cet hiver.

Il y a cinq ans, Jérémie Heitz secouait la planète ski en présentant « La Liste ». Un film synonyme de révolution dans le monde de la montagne. Pour faire court, là où des skieurs de pente raide de renom mettaient de longues minutes et un nombre incalculable de virages sautés pour descendre une face, le Valaisan enchaînait les courbes de géant avec une fluidité remarquable et une vitesse ahurissante. Du jamais vu auparavant.

Cinq ans se sont écoulés depuis cette claque. Et à l’aube de l’hiver 21/22, le public peut maintenant découvrir « La Liste: everything or Nothing ». Un projet taille mammouth, réalisé en collaboration avec Redbull et Sherpas Cinema, la boîte de production canadienne responsable notamment de All I can et Into the mind.

On ne peut pas vraiment parler de suite à La Liste, mais plutôt d’une évolution. Sur le papier, l’idée était de transposer les performances réalisées sur les 4000m alpins vers de nouvelles altitudes. Emmener ce ski rapide et fluide, la marque de fabrique de Jérémie Heitz, aux environs de 6000m, avec des objectifs bien ciblés, notamment l’Artesonjaru au Pérou et Laila Peak au Pakistan. Deux sommets hyper esthétiques, comme l’Obergabelhorn, la face mythique littéralement découpée dans le premier opus

Mais c’est bien connu: entre la théorie et la pratique, il y a souvent un monde d’écart. C’est encore plus vrai en montagne. Ça ne se passe jamais vraiment comme prévu. Et finalement c’est ce que ce film raconte. Plus qu’un film de ski, c’est un film d’aventure. Celle de Jérémie Heitz et Sam Anthamatten. 

Pendant plus d’une heure, on va découvrir les difficultés que les deux hommes et toute l’équipe de production ont connu lors des trois expéditions (une dans les Andes et deux au Pakistan) et les presque 4 ans qu’a duré le projet. Jérémie Heitz disait: « On a voulu être transparent!. » C’est le cas. Ils ne cachent rien. Ce film est rempli d’images incroyables, mais aussi de moments très durs, d’émotions et d’humilité. A ces altitudes, la montagne n’est plus la même. Les repères changent. Les risques sont différents pour ne pas dire plus grands. Chacun a d’une certaine manière été remis à sa place. Avec beaucoup d’honnêteté, Jérémie Heitz et Sam Anthamatten avouent avoir atteint certaines de leurs limites au travers de ce projet. Une leçon de vie.

Au-delà des performances, La Liste Everything or Nothing, c’est aussi la mise en images de l’amitié entre Jérémie Heitz et Sam Anthamatten. Deux amis et deux athlètes qui se complètent parfaitement avec des aptitudes physique, techniques et mentales différentes. Deux personnes qui se tirent mutuellement vers le haut. Si Jérémie a déjà un nom auprès du grand public, Sam était jusque-là moins médiatisé. Ce projet permet aussi de découvrir ce véritable génie de la montagne. 

Après avoir vu ce film, on a envie de raconter beaucoup de choses, car il ne laisse vraiment pas indifférent. Mais il serait dommage de spoiler d’avantage. Il est donc temps de mettre fin à ce texte et de vous proposer d’aller vous faire votre propre opinion. Vous pouvez notamment retrouver « la Liste: Everything or nothing » dans le cadre de Montagne en scène.  

Offre partenaire

Arva Evo 5

D.V.A. (Détecteur de Victimes d’Avalanche) – Evo 5 – Arva »»

Snowleader
245€
Barryvox

DVA (Détecteur de victimes d’avalanche) – Barryvox – Mammut »»

Snowleader
299€
WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com