Le marché des fixations a déjà connu plusieurs évolutions au cours des dernières années. En effet cette partie de notre matériel ne cesse d’évoluer et le ski de freeride vient de plus en plus vers des produits répondant à toutes les pratiques du ski, permettant de lier le ski hors-piste et le ski de randonnée. Marker vient ainsi sur ce créneau avec une nouvelle fixation hybride.

Tout comme Salomon l’a fait avec la S/Lab Shift, Marker tente de viser le marché du freeride avec un produit hybride offrant une fixation à insert en montée et un mode alpin à la descente, permettant aux skieurs de ne pas se soucier des aspects de sécurité et de précision.

C’est dans cette optique que Marker présente la Duke PT 16 et la Duke PT 12, mais attention cette nouveauté n’arrivera pas avant la saison 2020/2021 ! Les marques communiquent de plus en plus tôt sur leurs nouveautés alors que la plupart d’entre vous se pose peut être la question du choix de matériel pour l’hiver à venir… 

Quoi qu’il en soit, ces deux futurs modèles garantiront une fonction de déclenchement certifiée selon la norme DIN ISO, à la fois sur la butée et sur la talonnière, pour les plages de 6 à 16 pour la Duke PT 16 et de 4 à 12 pour la Duke PT 12.

© Marker Dalbello Völkl

Un des points forts mis en avant par Marker sera la dernière version du « Ride & Hike Toe ». En « mode ride », celle-ci permettra une performance de descente, avec un déclenchement de sécurité de précision et des valeurs DIN de déclenchement allant jusqu’à 16. Une plaque de friction assurera un déclenchement latéral en cas de chute, sans être influencée par la neige ou la formation de glace.

© Marker Dalbello Völkl

Pour passer en mode marche sur la fixation, la partie supérieure de la butée sera déverrouillée puis rabattue vers l’avant. En montée, il sera possible de gagner 250 grammes de poids par fixation et par pied en enlevant les butées et en les rangeant dans le sac à dos, ce qui évitera de se fatiguer à soulever ce poids pendant l’ascension.

Les butées pourront également être arrêtées en position rabattue vers l’avant pour être rapidement réenclenchées en mode descente après une brève montée. Quid de la praticité lorsque les butée seront dans cette position ? Pas certain que cela soit idéal à l’usage…

© Marker Dalbello Völkl

Pour revenir au mode descente de la fixation, la butée sera rabattue sur l’embase. Celle-ci se bloquera d’elle-même grâce à la technologie « Auto Quad Lock » à quadruple verrouillage lorsque le skieur placera sa chaussure dans la fixation, sans avoir à effectuer d’autres manœuvres.

La technologie à insert sera intégrée dans l’embase sous la butée et son fonctionnement est similaire à celui d’une Marker Alpinist ou Kingpin.

Cette fixation sera compatible avec tous les types de semelles disponibles sur le marché, qu’il s’agisse de semelles de ski alpin, de randonnée ou de semelles Grip Walk. 

© Marker Dalbello Völkl

Quant à la talonnière, elle couvrira une plage DIN de déclenchement de 6 à 16 et répondra donc aux attentes des skieurs hors pistes les plus exigeants en matière de déclenchement fiable.

Un frein multifonctionnel « Lock & Walk » sera un autre point mis en avant en matière de fonctionnalité, un verrouillage des freins s’ajoutera à sa fonction classique de freinage, ainsi qu’une cale de montée de 10° qui s’actionnera à l’aide du bâton.

La Duke PT 12 pèsera 850 grammes en mode montée (1090 grammes en descente) soit 1700g la paire en monde montée (2180g en mode descente pour un prix de 549€.

Avec 1000 grammes en montée ainsi que 1280 grammes en descente, soit 2000g la paire monde montée (2560g en mode descente), la Duke PT 16 disposera de valeurs légèrement supérieures à sa petite sœur pour un prix de 599€.

Sur les deux modèles, la faible surélévation de 27 mm assurera une transmission d’énergie directe et donc un changement de carres plus rapide.

© Marker Dalbello Völkl

En conclusion, Marker se devait de se positionner face à Salomon et son modèle S/Lab Shift qui cartonne auprès des skieurs hors piste, afin de conserver son positionnement sur le segment du freeride. Une fixation qui ne s’adressera pas au randonneur classique, mais plus aux randonneurs occasionnels plus férus de ski hors piste que de rando mais qui ne diront pas non pour coller les peaux sur de courtes montées pour profiter de belles pentes en conditions.

Pour l’instant peu d’images sont disponibles, certainement plus d’informations arriveront au cours de l’hiver, notamment sur ce mécanismes de butée avant qui mériterait d’être vu plus en détail pour bien comprendre le système. A suivre donc.

Pour plus d’informations sur la nouvelle fixation Duke PT, cliquez ici: https://www.marker.net/fr/time-forthe-reset/

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com