Temps de lecture: 3 minutes
1630m Massif : Haut Giffre – Aiguilles Rouges
Secteur : Chablais

Description
Depuis l’Erigné, aller jusqu’au Col de la Golèse, puis rejoindre le Col de Bostan ; 2 itinéraires de montée comme de retour sont possibles :- Par la Tête de Bostan 2405m (voir topo) : Rejoindre le Col de Bostan 2290m en redescendant à un petit replat plein Est et contourner la Tête des Verdets, versant Sud, par une traversée assez exposée et souvent glacée le matin (couteaux ou crampons rassurant).

– Par la combe de Tornay, suivre le chemin d’été : remonter jusqu’à un panneau indicateur (environ 1800m), redescendre en traversée (attention aux petites barres) en direction du refuge de Tornay 1763m puis remonter entièrement la combe pour rejoindre le Col de Bostan.

Du Col de Bostan, remonter l’épaule Nord qui amène jusqu’à l’entrée de la combe finale orientée Nord, remonter complètement cette combe, puis obliquer à gauche vers l’Est pour rejoindre le sommet par une pente assez soutenue.

Descente au col de Bostan par l’itinéraire de montée.

Variantes
» Face NW depuis les Allamands (D+ 1630m ; Ski 3.3 ; Orientation NW ; Départ Les Allamands)

Du fond du parking, prendre le chemin du refuge de Tornay/Bostan direction ENE. Passer le chalet de Bostan et arriver au refuge. De là on retrouve l’itinéraire qui vient de l’Erigné.

1630m
Orientation Nord-Ouest
Difficulté 3.3
4h30 min
Crampons conseillés dans la pente finale.
Couteaux pour la traversée de la Tête au Col de Bostan
E2
Pente : 40° sur 150m dans la pente finale

Description
Voilà un petit moment que l’ami Fred me disait qu’il voulait me faire découvrir son chablais, au départ de Samoëns. Ce week-end fut le bon pour aller traîner les skis vers le col de Bostan et plus exactement au sommet des Dents Blanches Occidentales en compagnie d’Anthony, le local de la vallée de l’Arve.

Le plaisir d’avoir parcouru un vallon sans trop de monde, au frais, au dessus de la mer de nuage bloquée dans la vallée… le plaisir d’arriver au dessus du Valais, Champéry et les chalets de Barme que nous avons tant appréciés en famille à l’automne passé. Bref une très belle course avec un peu de portage pour les 200 derniers mètres qui donne une ambiance montagne, un point de vue magnifique au sommet et une excellente neige froide et poudreuse toute la descente. En restant dans les pentes les plus au nord, ce fut excellent, et on a eu le droit à une super moquette avant de rejoindre la forêt, parfait ! Merci Fred !

 

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com