1900m Massif : Alpes Bernoises
1900m Secteur : Alpes Bernoises
Toutes les orientations

wildstrubel-traverse

Difficulté 3.1

Description

Jour 1

A la sortie du téléphérique d’Engstligenalp (première benne à 8h30), rejoindre Marbenen en suivant les perches (pas encore besoin des peaux, on peut même choper une perche au passage). Prendre ensuite une combe en direction de l’E (à gauche des pioches) qui suit plus ou moins le chemin d’été et qui mène au Chindbettipass (2623m) par une montée efficace.Déposer les peaux et entamer une traversée Nord-Sud délicate dans une pente raide. Perdre le moins d’altitude possible et prendre pied sur la Talligletscher.

Le remonter et choisir la branche menant au Roter Totz (2848m) qui se gravit à pied en le contournant par le sud-est. Après avoir rechaussé, suivre l’arête SW qui mène à la Roter Totz Lucke (sans nom sur CN). Suivre la combe du Lammerental qui mène directement à la Lammeren Hutte (2502m).

Jour 2

Par une traversée horizontale vers le SW, contourner le pied du Lammerenhorn et atteindre le Wildstrubelgletscher. Le remonter au NNW à droite du rognon rocheux qui le sépare en 2. Éviter les pentes les plus raides par une croupe vers le SW, puis remonter plein nord en direction du sommet médian (“Mittlerer Gipfel”), portant une croix.

Du sommet, enlever les peaux et suivre la crête W menant au Grossstrubel. La demi-heure prise pour rejoindre le sommet du Grossstrubel (3243m) depuis le Strubeljoch (pt 3098m) vaut largement le coup. Du Strubeljoch, plonger dans la pente N menant sur l’Ammertengletscher en restant au centre (crevasses sur la droite). La pente est assez raide (>35°). A 2900 m, bifurquer sur la droite pour traverser l’Ammertengrat au Fruestucksplatz.

Par une traversée vers l’E prendre pied sur le Strubelgletscher. Si les conditions avalancheuses le permettent (attention aux corniches qui surplombent), continuer vers l’E jusqu’à une belle pente issue du Strubelegga et rejoindre Engstligenalp.

2 jours

Accès

Berne > Frutigen > Adelboden

matériel de glacier Pente >35° sur l’ Ammertengletscher
Descente versant N
E1

Deux jours dans l’Oberland Bernois à la découverte d’une grande classique du ski de randonnée en Suisse. La région d’Adelboden – Lenk est vraiment superbe et ce tour fut vraiment très sympa. Deux journées entre soleil et nuages, en limite d’une perturbation, ce qui nous offra des conditions un peu particulières notamment le deuxième jour avec une descente complexe, en raison des nombreuses plaques à vent qui s’étaient formées dans la nuit.

En effet, deux plaques à vent ont surpris le groupe, et nos deux guides furent poussé dans ces deux plaques au cours de la descente finale sur Engstligenalp. Le vent régulier avait créé des accumulations derrière chaque mouvements de terrain et des transports importants étaient encore en cours. L’atelier avalanche que nous avions effectué la veille au refuge était tombé à point nommé pour ainsi dire… et nous avons tous pu évaluer à quel point le manteau avait changé en un jour et comment le comportement d’un ou plusieurs skieurs pouvait rapidement amener à des situations difficiles.

Nos deux guides ont réagi avec un très grand professionalisme dans ces conditions pour ne pas exposer le groupe, ils furent tout de même tous deux poussés dans deux coulées lors de leur passage dans les deux passages délicats de cette descente, sans incidence pour eux au final, seul un bâton fut perdu pour Xavier. La descente s’est déroulé dans le respect des règles donné par nos guides, un par un, sans sortir des traces, et en skiant léger pour ne pas s’exposer.

Un superbe tour tout de même dans un paysage de haute montagne renforcé par ces conditions, avec une toujours aussi bonne ambiance dans le groupe.

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com