Temps de lecture: 3 minutes

tournelon-blanc001

2200m Massif : Valais
2200m Secteur : Valais W – Alpes Pennines W
W
Difficulté PD+

Description

Montée

De Fionnay prendre le chemin d’été de la cabane de F-X Bagnoud (Panossière) qui monte raide jusqu’à l’épaulement, puis en prenant sur le flan de la montagne, suivre l’itinéraire d’été clairement indiqué jusqu’à la cabane. Possibilité de partir depuis la cabane Brunet, en prenant le col des avouillons ou en contournant la Maye et en empruntant la passerelle de Panossière pour rejoindre ensuite la cabane du même nom.

Remonter la rive droite du glacier de Corbassière jusqu’au départ de la pente W (3140m) qui mène sur un petit col vers 3538m (montée assez raide, mais très praticable), redescendre quelques mètres au nord et rejoindre le couloir qui mène au sommet ou sur une arête menant au sommet.

Descente

Par le même itinéraire.

2 jours

Accès

Martigny > Le Châble > Fionnay

matériel glacier Glacier crevassé, attention en cas de brouillard
E1

carte-tournelon

Nous avons fait une nouvelle découverte dans le Val de Bagnes, avec une fois de plus un endroit somptueux et une très belle course en montagne. Le glacier de panossière est vraiment impressionnant et mérite le détour, il est en revanche plus fastidieux d’en effectuer sa remontée tant il est long…

Une fois l’accès au glacier effectué la montée est efficace même si la neige ne portait pas toujours idéalement faute de bon regel. Une fois le col passé et une légère redescente nous amena sous le sommet du Tournelon, une brève ascension ensuite nous a permis de rejoindre l’arrête finale et le sommet. La vue du sommet fut splendide, au dessus de la mer de nuage bloquée vers les 2500m d’altitude.

Votre serviteur sur l'arrête menant au sommet du Tournelon Blanc

La vue du sommet fut tout simplement splendide: Cervin, Dent d’Hérens, les Combins tout proche, Mont Blanc; le tout au dessus d’une mer de nuage bloquée vers les 2500m d’altitude, grandiose. La redescente fut longue et la neige peu portante nous fatigua plus qu’elle ne nous aida, mais le cadre nous faisait vite oublié la fatigue tout au long de la longue descente jusqu’à la cabane Brunet.

WP Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com