Temps de lecture: 3 minutes

Lors de la saison 2009/2010 j’ai pu tester le ski de randonnée PURIST LIGHT de chez ZAG.

La marque de Bourg Saint Maurice, propose un ski de randonnée dans sa gamme. Cependant, et pour donner une suite à son premier ski orienté rando (Zag Freeride 75) qui était un des premier ski large suffisamment léger pour être monté en rando, la marque française a souhaité rester dans la gamme des ski de “skis de montagne”.

À l’aise dans les pentes raides et difficiles, ce Purist Light offre une spatule large de 122mm, longue et plate pour déjauger plus facilement.

Le ski offre une bonne accroche en neige dure et offre beaucoup de facilité dans les neiges fraîche mais aussi un peu plus difficile. Cette spatule ressort très bien dans les neiges profondes, on reconnaît la touche originelle des Zag sur ce ski.

Tournette 2010 - Purist Light en action

Le patin de 85mm est tout à fait approprié pour qui cherchera un ski de randonnée large sous le pied sans être trop excessif. Ceci offre une très bonne portance en neige profonde et permet tout de même de conserver un toucher de neige intéressant favorisant un bon pivotement du ski.

D’ailleurs ce ski pivote très bien, le talon n’est pas trop mou et le renvoi est intéressant en virage court et sur neige dure.

Pour avoir testé ce ski dans tous les types de neige, je me suis senti à l’aise en toute situation. Je regrette la longueur en 181cm, le modèle en dessous fait 171cm, un modèle intermédiaire vers les 176/177cm aurait été un peu plus approprié pour ma taille et mon gabarit; la longueur peut se faire sentir sur les conversions surtout dès que la pente se redresse.

En conclusion, je ne regrette pas du tout d’avoir pu essayer ce ski qui offre une très bonne maniabilité en toute neige et une bonne stabilité sur neige dure.

  • Taille 181 cm
  • Cotes 122-85-111 mm
  • Poids 3300 gr la paire
  • Rayon 19 m/cm
  • Prix 499€
[ad#ad-1-1]

La petite surprise de cette paire que Zag m’a fait parvenir en exclu l’année passée, était la présence d’un rocker de 60cm en spatule et de 20cm en talon, une merveille à skier, aucun ressenti à la montée et une spatule qui travaille encore plus en neige difficile ou profonde.

J’ai également été surpris de cet ajout sur neige dure et en pente un peu plus raide, vraiment une bonne surprise que ce rocker sur ski de rando, une nouvelle tendance se dessinerait-elle ?

Le rocker bien visible en spatule.

De même sur le talon, rocker cependant moins marqué qu’en spatule.

[ad#ad-1]

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com