Temps de lecture: 3 minutes

La légèreté et la compacité sont toujours et encore plus à l’honneur dans bon nombre de développement de produits de montagne. Il y a un domaine qui n’est pas en reste, celui des baudriers qui propose des produits de plus en plus compacts.

J’ai pu tester le dernier modèle de chez Blue Ice, le Choucas light, un baudrier pesant seulement 84g. Voici un retour à son sujet.

La première impression est assez frappante et amène quelques questions tant la taille de ce baudrier est petite.

L’une des premières questions que je me suis posé était, est-ce que les 84g de ce baudrier vont pouvoir retenir une éventuelle chute ? On parle bien là d’un matériel de sécurité et cette question paraît naturelle lorsque l’on a porté des baudriers d’un tout autre poids depuis des années.

Je porte également un baudrier light depuis quelques temps, mais son poids avoisine les 200g. Quant aux baudriers “normaux”, ils affichent entre 400 et 600g sur la balance, ce qui représente déjà une grosse différence.

En ce qui concerne le modèle Choucas light, le poids est encore réduit de moitié, ce qui peut presque commencer à surprendre pour ne pas dire choquer car on se pose la question de savoir comment on va tenir sur “ces bouts de ficelles”.

Cependant, ne nous y trompons pas, ce baudrier répond parfaitement aux normes de tous les autres baudriers (il répond à la norme 12277:2015 spécifique aux baudriers), et c’est certainement là où se trouve la prouesse. Cette ultra-légèreté est possible en raison des matériaux employés, associés à de très fins maillages ajourés comme sur ce modèle Choucas light.

Concernant une utilisation pour le ski de randonnée, j’ai particulièrement apprécié le fait que la boucle de cuisse se dégrafe, on peut ainsi passer le baudrier skis aux pieds sans aucun problème. Un autre point qui existe déjà sur d’autres baudriers légers, mais qui est bien pratique également sur ce modèle, concerne le passant pour broche que j’aime tout particulièrement.

Clairement on ne sent pas que l’on porte un “baudard” avec un tel poids, c’est du coup hyper agréable en rando et ce ne sera pas une contrainte de poids ni d’encombrements dans le sac lorsqu’il ne sera pas porté. Cela deviendrait même un élément du pack de sécurité au fond du sac tant il sait se faire discret.

Concernant la grimpe, je ne suis pas un grand grimpeur, j’ai donc prêté ce baudrier à un ami qui pratique régulièrement l’escalade, afin de vérifier le produit en situation d’escalade. Son retour confirme indique que certes il ne trouve pas le confort d’un baudrier classique plus confortable mais après être resté pendu dedans un moment il n’en a pas souffert et a été surpris de relatif confort observé. Quant à la chute, il ne l’a pas testé.

De mon coté je me suis pendu dessus dans mon garage, tout comme je l’ai fait avec mon baudrier classique, j’avoue que le confort ne m’a pas paru mauvais ni désagréable, mais on ressent tout de même la différence avec un baudrier normal.

Conclusion

Ce baudrier a été conçu essentiellement pour une pratique de l’alpinisme (ou il y aura peu de longueurs de grimpe) et se prête surtout très bien à la pratique du ski de randonnée et de la randonnée glaciaire.

Pour les montagnards pour qui la légèreté est essentielle, il sera le parfait compagnon d’un ensemble de matériels très légers. Pour les courses de ski alpinisme, les longs raids de fin de saison, il saura se faire une place discrète à la fois lorsqu’on le portera ou lorsque l’on devra le ranger au fond du sac.

• Prix : 70 € 
• Poids : 87 g en M
• Tailles :  S : taille 70-83 cm/  cuisses 45-55 cm
                 M : taille 80-93 cm / cuisses 50-60 cm
                 L : taille 90-103 cm / cuisses 55-65 cm

  • le poids,
  • la compacité
  • la simplicité d’enfilage
  • l’enfilage skis/crampons au pied
  • les deux porte-matériel

  • pas de pontet
  • potentielle fragilité du maillage

 

>> Retrouver ce produit et toutes ses caractéristiques sur le site du fabricant Blue Ice.

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com