Temps de lecture: 3 minutes

La fixation Dynafit TLT présente un mécanisme extrêmement simple mais il est fortement recommandé d’effectuer un démontage complet du pivot arrière afin de le graisser de temps en temps, pour son plus grand bien.

J’en ai fait la constatation ces derniers jours alors que je préparais mon matériel pour la saison à venir, petit tour d’horizon en texte et en images.

La butée arrière peut se démonter entièrement en enlevant les 4 vis du dessus de la fixation (vis “Torx” nécessitant un tournevis spécial). Les pièces composants la butée sont peu nombreuses et faciles à remplacer en cas de problèmes, mais il est impossible d’acheter ces pièces au détail car la marque Dynafit refuse de les fournir, même aux revendeurs.

Seul le démontage de la vis arrière et le graissage interne des deux ressorts et de l’axe vertical en aluminium est réellement utile et peut (devrait) être fait chaque année pour une plus longue durabilité de vos fixations. Pour cela, il faut juste ajouter de la graisse anti-humidité après avoir enlevée soigneusement l’ancienne.

Lors de ce genre d’entretien on constate que les deux ressorts internes sont parfois rapidement oxydés sous l’effet de la pluie, et l’action notamment du sel routier pour les personnes utilisant des portes skis (ce qui est mon cas).

Ces ressorts sont en acier cadmié qui est fait pour tenir sans problème en environnement humide, mais pas salin…


voilà à quoi pourrait ressembler vos ressorts…

Le démontage de la plaque supérieure chromée qui porte la cale de montée ne doit pas être fait inutilement car les 4 vis n’ont pas un gros diamètre et sont filetées dans le plastique : les démontages successifs finiront par abimer le pas de vis.

En revanche, il est judicieux de bien vérifier que ces vis restent bien serrées et d’injecter de la graisse anti-humidité à l’intérieur par les ouvertures de la butée avec une bombe en spray.

Enfin concernant la butée avant, elle est beaucoup moins exigeante car beaucoup plus rudimentaire et il suffit de les nettoyer à grande eau si elles ont été salées et de pulvériser également la graisse en bombe sur les ressorts et les axes.

N’oubliez tout de même pas d’essuyer le surplus et de ne pas trop porter vos skis sur l’épaule de votre belle veste toute neuve en début de saison, ça serait dommage… !

Bon entretien !

Le ski de montagne que vous aimeriez trouver ? (5 choix possibles)

View Results

Loading ... Loading ...
WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com