Le marché de la seconde main dans l’outdoor en plein boom.

Une véritable prise de conscience est en train d’apparaître au sein de la communauté Outdoor quant à la nécessité de concilier nos passions, le choix de nos équipements et la protection de l’environnement.

Ce besoin d’allier ces différents critères a conduit un certain nombre de passionnés et d’entrepreneurs à réfléchir à notre manière de consommer et de changer nos habitudes pour protéger notre terrain de jeu. Partons à la rencontre de la start-up EVERIDE afin de découvrir ce nouveau mode de consommation.

Vous l’avez peut être remarqué, mais le boom de la seconde main n’en finit pas de progresser, avec la plateforme Vinted en tête. Déjà évaluée à 25 milliards de dollars (20,5 milliards d’euros), dont 1,1 milliard en France, la vente de vêtements déjà portés en ligne devrait atteindre 60 milliards de chiffre d’affaire en 2024 rien qu’aux Etats-Unis. En Europe, c’est donc la start-up lituanienne Vinted qui mène la danse, avec 2,2 transactions par seconde rien que dans l’Hexagone. Les autres Le Bon Coin, Ebay, ou Amazon marketplace ne comptent pas laisser leur part du gâteau pour autant.

Et si les vêtements de seconde main représentent la principale activité, d’autres branches sont également en train de prendre leur essor, comme Back Market qui règne sur les téléphones et autres ordinateurs de seconde main.

C’est ainsi que la « verticalisation » du modèle Vinted est en train d’apparaître. Cela nous rappelle ce qui s’était passé à  l’époque, avec l’apparition des sites de ventes-privées il y a 20 ans. Ainsi plusieurs plateformes sont en train de se lancer dans le domaine de la vente de produits Outdoor de seconde main. On voit apparaître de nouveaux acteurs comme Everide, start-up française qui arrive en force puisque la jeune pousse vient de lever 1,2 million d’euro et lance sa nouvelle plateforme web et mobile, accompagnée et supportée par de nombreux athlètes de renoms.

Je suis donc parti à la rencontre des fondateurs d’Everide pour qu’ils nous parlent de leur projet.

INTERVIEW

Racontez-nous comment est né le projet de création de la plateforme Everide ?

La plateforme Everide est née d’un constat relativement simple et que la plupart des pratiquants Outdoor sont en train de faire, qui est que si nous voulons continuer à profiter de l’Outdoor il va falloir changer nos habitudes de consommation. Notre mission est donc de concilier l’équipement des pratiquants et la protection du terrain de jeu. Notre manière de consommer, nos achats a un impact et actuellement nos équipements représentent 14% du CO2 généré par la pratique des sports Outdoor. En achetant d’occasion on divise instantanément ce chiffre par 6, et en plus on économise son budget.

Le nom de votre plateforme entre fortement en résonance avec celui de la glisse, quel sera le positionnement d’Everide ?

Nous sommes trois fondateurs et nous venons d’horizons professionnels complémentaires (entrepreneur digital, spécialiste du marketing et ingénieur informatique), nous nous rejoignons tous autour d’une même passion : l’aventure.

Ainsi la plateforme que nous avons conçue permet à tous les passionnés comme nous, de retrouver les produits dont ils ont besoin. Everide propose à la vente des vêtements, chaussures, matériels et accessoires d’occasion, pour femmes, hommes et enfants sur 4 univers.

Nous retrouvons tout d’abord l’univers « Snow », avec le ski alpin, le snowboard, le ski de rando, le ski de fond et la raquette. Ensuite nous avons l’univers dit « Vertical », avec l’alpinisme et l’escalade que ce soit en indoor ou extérieur. Nous couvrons également l’univers de l’Outdoor, avec le trekking, la rando, le camping et enfin celui du « Run », avec principalement le trail-running.

Les plateformes tels que Vinted, LeBonCoin ou encore les groupes spécialisés sur Facebook regorgent de produits d’occasions Outdoor, comment comptez-vous vous distinguer ? 

L’Outdoor est un marché de spécialistes, avec des produits techniques. Notre application permet une catégorisation et une recherche très précise des produits, une approche par marque et des options de transports adaptés aux produits. Les annonces sont vérifiées et complétées par nos équipes afin de proposer un catalogue le plus qualitatif possible, ce qui nous différencie des acteurs plus généralistes. 

Le succès de Vinted sur les vêtements repose sur des paniers de vente à des prix raisonnables (20€ en moyenne*), pensez-vous que les pratiquants de sports Outdoor sont prêts à consommer de la sorte pour des produits plus techniques et donc souvent plus chers, malgré la seconde main ?

Les produits Outdoor sont effectivement plus onéreux que les produits de « prêt-à-porter ». L’acquisition de produits de seconde main est donc plus intéressante encore et la qualité des produits offre une durée de vie plus longue. Ceci est encore plus vrai sur le matériel. Les pratiquants changent souvent plus par « envie de nouveauté » ou pour suivre la tendance, la mode du moment, que parce que leur matériel est réellement en fin de vie. Dans ce contexte l’achat d’occasion prend encore plus de sens.

Quels sont vos principaux atouts face à une concurrence qui est également en train d’émerger avec d’autres plateformes du même type que la vôtre ?

Nous avons fait le choix d’arriver sur le marché avec une application mobile (disponible sous iOS & Android) et un site internet à haut niveau de service. Le dépôt des annonces est réalisable directement depuis son smartphone et se veut simple et rapide. Notre objectif est simple, faire en sorte qu’il soit aussi facile d’acheter de l’occasion que du neuf.

De plus, nous travaillons à réduire les points de friction pour faciliter les échanges entre passionnés. Les technologies web et mobiles permettent aujourd’hui d’offrir une expérience rapide, fluide et sécurisée avec en plus une catégorisation spécifique par sports, utilisation ou matières… Sans oublier des options de livraison adaptées, nécessaires à un marché technique.

Vous vous êtes entourés de nombreux athlètes de renoms, cela a-t-il été difficile de les convaincre à rejoindre votre projet ? 

Effectivement, nous sommes soutenus par de nombreux athlètes du milieu, tel que Xavier De Le Rue, Liv Sansoz, Xavier Thévenard, Fabien Maierhofer, Paul Bonhomme, Nina Caprez, Christophe Dumarest.  Ils ont tous créé leur « vestiaire » sur Everide pour montrer l’exemple.

Lorsque nous sommes allés les rencontrer, le choix de rejoindre notre projet a été vraiment naturel pour eux. Je pense que quand tu passes 75% de ta vie dans la nature, tu as encore plus conscience qu’il faut faire changer les mentalités.

Nous travaillons également avec des associations telles que Protect Our Winter (POW), Surfrider, et la fondation Kilian Jornet pour la protection de l’environnement.

Quels sont vos prochaines grandes étapes dans le lancement d’Everide?

Everide est maintenant disponible et ouvert à toute la communauté depuis quelques semaines. Je tiens à dire un immense merci à nos 1’000 bêta-testeurs pour leur aide et leur confiance ces dernières semaines. Les pratiquants de ski de rando et autres amoureux de sport Outdoor peuvent d’ores et déjà retrouver l’application sur les stores ou en ligne à l’adresse www.everide.app.

(* source : challenges)

Offre partenaire

Arva Evo 5

D.V.A. (Détecteur de Victimes d’Avalanche) – Evo 5 – Arva »»

Snowleader
245€
Voir l’offre
Barryvox

DVA (Détecteur de victimes d’avalanche) – Barryvox – Mammut »»

Snowleader
299€
Voir l’offre
WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com