Test-smallJ’ai pu tester la chaussure Scott SuperGuide (taille 27,5 / 306 mm) qui sera la nouvelle chaussure pour la prochaine saison 2015/16.

Scott lancera en effet la chaussure SuperGuide qui reprend la philosophie générale de la Cosmos 2, avec des renforts latéraux en carbone sur le sabot pour optimiser les appuis et offrir de la précision. Le poids de cette nouvelle SuperGuide est équivalent à la Cosmos avec un débattement de 60°.

La nouveauté se trouve également au niveau des inserts qui sont dorénavant normés Dynafit et une largeur aux métatarses de 103,5 mm. Contrairement à la Cosmos, la SuperGuide présente un 4e crochet qui se compose d’un strap, un système original qui apporte un serrage progressif sur le haut du collier au niveau du mollet. Enfin, la dernière nouveauté réside dans la présence d’un chausson en Ultralon qui est entièrement thermoformable et également composé d’une membrane Gore Tex offrant un transport maximum d’humidité à l’extérieur du chausson.

Voilà sur le papier ce qu’offre cette nouvelle chaussure, je suis déjà un habitué à skier depuis plusieurs années la chaussure Cosmos, initialement proposée par la marque Garmont, puis reprise par Scott, avec quelques améliorations sensibles au cours des deux dernières saisons, notamment au niveau des boucles ce qui n’a pas été un mal !

Mon ami Mark Festor, responsable du magasin Total Feet m’a proposé de mettre le pied dans cette nouvelle SuperGuide et de profiter de ma fin de saison pour la tester, voici mes premières impressions.

Thermoformage

Comme nous parlons d’un chausson Gore-Tex, j’ai pris le temps de bien analysé le thermoformage. J’ai tout de suite eu une sensation de confort importante, en revanche j’ai également eu la sensation d’avoir une demie taille en trop au point de devoir regarder si les longueurs de coques avaient changés !  Habituellement je skie avec des chaussons ZipFit non thermoformés [je le mentionne car ce sera important par la suite] et j’étais donc curieux de voir le double effet confort du thermoformage et effet du chausson Gore-Tex

Une fois sur la neige

J’ai essayé cette chaussure avec le modèle de chaussette que j’ai pour habitude d’utiliser et j’ai eu des cloques, ce fût ma première depuis longtemps… donc mauvais point d’entrée.

Le chausson thermoformé ne me convient absolument pas, Scott met en avant l’usage d’un insert Gore-Tex pour un transport maximum d’humidité à l’extérieur du chausson. Qu’en serait-il sans cet insert…? Je n’en suis vraiment pas convaincu et je m’en explique. Mon pied était totalement mouillé ainsi que le chausson entre la coque et l’extérieur du chausson ! A tel point que je me demandais si cela ne créerait pas un pont de froid dans des conditions froides par exemple lors d’une montée en versant Est ou Sud au soleil et descente à l’ombre avec attente ou remontée à l’ombre, je ne serais pas serein en plein cœur de l’hiver avec une telle humidité au niveau des pieds.

Je me suis également posé la question si c’était un manque d’étanchéité de la chaussure ? Mais non, lors d’une semaine en Norvège, j’ai mis les deux pieds dans l’eau à l’embarquement de mes clients sur un zodiac, elles étaient bien étanches…

La sensation de « glisser » entre la coque et le chausson n’était pas vraiment agréable. Ainsi le bilan du premier essai fut relativement mitigé.

Dès le deuxième essai,  j’ai mis mon chausson Super Fit dedans en remplacement du chausson Gore-Tex que je n’avais pas apprécié et le changement fut radical ! Une chaussure avec un maintient nettement supérieur, aucun glissement et aucune sensation d’humidité superflue entre le chausson et la coque, du coup j’ai pris un plaisir énorme en descente en skiant dans de relativement bonnes conditions. Une dernière impression concernant le débattement qui m’a parut plus grand que sur la Cosmos 2 ce qui est un bon point.

La chaussure est plus précise que sa petite sœur la Cosmos. Les renforts latéraux en carbone y sont pour quelque chose. Le principe de la boucle en scratch large en haut de tige est agréable, le skieur gagne un peu de temps à la manipulation. Par contre cette même boucle est un peu plus difficile à « ranger » si vous marchez les boucles totalement ouvertes car elle est volumineuse.

Conclusion

Après 10 jours de skis avec ce modèle, je n’ai plus du tout envie de retourner dans mes Cosmos, ce qui donne une conclusion positive à l’essai. Le bémol est que cette conclusion s’applique avec un chausson qui me correspondait et dans lequel je me sentais bien… ce qui n’était pas le cas de ce nouveau chausson Gore-Tex. Après discussion avec Total Feet et Scott, il s’avèrerait que le chausson Gore-Tex que j’ai essayé ait été revu et modifié dans sa conception. Ainsi il semblerait que ce que j’ai rencontré ait été corrigé avec la nouvelle conception et il faudra voir la version magasin de l’année prochaine pour se faire une opinion définitive.

Évidemment que je n’ai pas de retour quand à la longévité du modèle, mais la bouclerie à l’air correcte dans la lignée des corrections faites sur la Cosmos 2. Le poids est tout à fait convenable, j’aime toujours autant la sensation offerte par ces chaussures une fois le pied posé sur le cailloux avec une très grande sensation dans le « touché ».



  • Poids global.
  • Débattement 60°.
  • Maintien et précision à la descente.
  • Humidité créée entre la coque et le chausson Gore-Tex.

Caractéristiques techniques :

– Renforts latéraux carbone
– Inserts Dynafit brevetés
– Chausson Ultralon thermoformable avec membrane Gore-Tex
– 4 crochets dont boucle scratch de serrage sur le haut de la chaussure
– 2.8 kg (taille 26.5)

Prix : NC

Offre partenaire

Bergans Osatind Pant Black / Bright Red

Pantalon Ski de randonnée et Alpinisme BERGANS – Automne / Hiver 2014-2015. »»

Snowleader
199€

livraison 24h > 72h
Scarpa Maestrale 1.0

Chaussure de ski de randonnée Scarpa Maestrale 1.0. »»

Snowleader 459€

livraison 24h > 72h

 

Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com