Temps de lecture: 8 minutes

Salomon a dévoilé sa future gamme dédiée au ski de randonnée pour la saison 2015/2016, la gamme Salomon MTN. La marque Haut-Savoyarde l’a présentée lors d’un rassemblement de la presse spécialisée et de blog au cours de deux journées du côté d’Arêches-Beaufort en Savoie. Ainsi un groupe composé de la presse spécialisée telle que Skipass, le Community Touring Club, Freerando mag, lebontest, Montagne Magazine,  Ski Mag, Skieur Mag et Ski-Libre.com (seul blog amateur) s’est retrouvé pour découvrir tout cela.

Une bonne manière de parler des produits, de comprendre leur conception et la mise en place de cette nouvelle gamme de ski de randonnée au sein de la marque Salomon.

Pour rappel, Salomon avait produit dans les années 90 une gamme de ski de randonnée (X-Mountain) mais n’avait pas poursuivi dans ce segment. Elle n’avait pas réussi à réintégrer à nouveau ce marché, notamment avec la gamme Quest (et quelques soucis rencontrés) et depuis n’avait que très peu investi le segment “pur” rando.

On savait que Salomon travaillait avec ses athlètes sur le développement de produit dédié à la rando, les réseaux sociaux distillaient habillement des photos de prototypes de ski, de chaussures et cela depuis près de trois ans. Mais rien n’était encore annoncé et les observateurs se posaient la question de savoir quand Salomon arriverait [enfin ?] sur un marché qui attire de plus en plus d’acteurs.

La réponse est maintenant donnée et ce sera dès la saison 2015/2016 que nous retrouverons dans les magasins un ensemble complet “ski de randonnée + chaussure de randonnée + fixation à insert” sous le sceau de la marque Salomon. Une ligne de vêtements typés rando viendra également s’adosser à cette gamme, c’est dire si cette fois-ci, ils y croient et arrivent en force.

La tendance très marquée de la Freerando vient appuyer ce lancement, en effet Salomon est déjà un acteur majeur du segment du freeski et cherchait un nouveau souffle pour faire évoluer ses segments de produits.

Les marques “pur rando” comme Dynafit ont une grosse longueur d’avance, mais il faut tout de même se rendre compte que développer une nouvelle gamme complète de matériel dédié au ski de randonnée nécessite un engagement énorme à la fois en termes d’investissement, d’ingénierie et de ressources.

Ainsi, j’ai eu le privilège d’assister à la présentation de cette gamme et de tester les produits dont voici quelques photos, je les décrirai davantage au cours de futurs articles avec des tests détaillés.

Un engagement énorme à la fois en terme d’investissement que d’ingénierie et de ressources.

IMG_2112

Un vrai savoir-faire “made in Annecy”

Nous avons tout d’abord pu visiter l’ADC (Annecy Design Center) de la marque Salomon. Ce bâtiment regroupe près de mille employés, et 60% de cette entité travaille sur des projets de R&D. 2015 est une année de retour sur le segment de l’outdoor pour la marque Salomon, on l’a vu avec une chaussure d’alpinisme lancée au cours de l’été 2014, et c’est également le cas pour leur retour sur le ski de montagne avec cette gamme 100% ski de randonnée.

Avant de réaliser un test terrain, nous avons eu le privilège de visiter les ateliers de Salomon. En effet tous les prototypes de skis, chaussures et fixations sont réalisés et développés à Annecy. Salomon possède la capacité à produire des petites séries pour permettre le développement de ses gammes et il en a été ainsi pour la gamme MTN qui a nécessité pas moins de 3 ans de travail.

La visite des ateliers permet de se rendre compte à quel point la marque du groupe Amer a pensé, réfléchi et mis en œuvre cette gamme. Le discours de nombreux passionnés sur la complexité à créer les coques plastiques des chaussures MTN Lab et Explore démontre bien à quel point la passion est au cœur de cette marque.

Une gamme cohérente, très “skiante” et légère

La balance entre le poids et la performance a été le maître mot tout au long du développement de cette gamme MTN. Elle a été réfléchie et affinée avec le concours de la R&D annécienne et de tout le collectif d’athlètes Salomon qui s’est particulièrement investi dans ce développement. Le guide sud-alpin Tony Lamiche était d’ailleurs présent pour nous faire comprendre tout le processus nécessaire pour faire aboutir ces nouveaux produits.

Salomon arrivera avec trois skis de la série MTN dès l’année prochaine, avec des largeurs de 88, 95 et 115 millimètres. Le 115 a le même profil que Lab BC de cette année, tandis que les modèles 88 et 95 seront nouveaux et plutôt légers en utilisant des noyaux de bois en Karuba, ils seront déclinés en 160, 169, 177 pour ces deux modèles Explore.

Toutes ces nouvelles gammes adoptent une nouvelle technologie d’amortissement à base de lin et de carbone, nommée “CFX Superfiber”. C’est une bande tissée constituée de 60% de carbone et de 40% de lin qui est disposée au milieu du ski. Le lin permet d’augmenter l’absorption tandis que le carbone procure son effet mécanique. Ainsi le ski subit beaucoup moins les vibrations et la conduite du ski s’en fait grandement ressentir.

De plus un effort a été effectué pour alléger les structures avec des extrémités allégées (une spatule en nid d’abeille), avec la volonté de conserver de la performance à la descente comme idée forte. Au final, l’Explore 88 ne pèse que 1202 grammes en 169 à 499€ et l’Explore 95 pèse 1414 grammes en 177 à 579€, de vrais skis de rando, tout-à-fait en ligne avec les autres marques pour les mêmes segments de gammes.

Le ski, c’est la vie sous les pieds [Tony Lamiche].

Les nouvelles chaussures de Salomon, la MTN Lab (579€) et la MTN Explore (499€), partagent les mêmes technologies, des chaussons thermoformésmécanismeSureLock” pour le passage en mode de marche qui se déplacent horizontalement plutôt que verticalement (voir photo ci-dessous), et une construction dite “Sensifit” pour la coque inférieure. Ces chaussures ont deux crochets supportées par une sangle de serrage sur le haut de la chaussure. Les deux coquilles inférieures sont en Grilamid et ces chaussures sont certifiées ISO 9523 pour les semelles et équipées d’inserts de type low tech.

Après avoir thermoformé le chausson, je dois avouer que je l’ai immédiatement adopté. La chaussure MTN Lab est répertoriée avec un flex de 120 et ne pèse 1550g en 26,5 (poids vérifié à 1564g sur ma balance), la Salomon MTN Explore 1426g en 26.5. La MTN Lab dispose d’un spoiler carbone mobile qui s’ouvre en mode marche et permet une plus grande liberté de mouvement et qui offre également plus de rigidité en descente.

La MTN Lab pèse le même poids qu’une Scarpa Maestrale RS et sera légèrement plus lourde qu’une Scott Cosmos (ma référence actuelle sur laquelle je skie habituellement), on parle donc bien d’une pompe de “rando pur”. Étant adepte des 4 crochets j’avais un peu d’appréhension à utiliser une chaussure deux crochets, mais j’ai été agréablement surpris. Le transfert de puissance latéral est excellent, et Salomon a fait un très beau travail.

Cette chaussure pourra répondre à une besoin de polyvalence, son comportement sur neige est impressionnant, très proche d’une chaussure alpine, sa précision est surprenante.

Une fixation minimaliste, très légère

Salomon a décidé de produire une fixation, la fixation MTN d’un poids de 565g la paire (avec les vis et la plaque de réglage de la talonnière) sur une base de ce que l’on trouve chez Dynafit, Plum ou G3.

Cependant ce n’est pas une pâle copie de ce qui peut se faire déjà car la talonnière offre un déclenchement latéral et vertical mais ne s’appuie que sur un seul ressort. La talonnière est épurée avec un seul ressort donc et possède une glissière de 30 mm qui permet d’ajuster à la longueur de chaussure. On trouve également une plaque de renfort en zicral pour limiter la possibilité d’arrachement de la fixation qui est plus large qu’une low tech classique.

Enfin, un système en “U” qui influencera le déclenchement vient s’enclencher sur cette talonnière, qui tourne dans les 2 sens. Ainsi la fixation sera vendue avec trois “U” pour répondre à trois duretés de déclenchement différentes de 6-7, 8-9 et 10-11 si l’on se base sur une notion de déclenchement DIN. On parle cependant bien d’une fixation non normée, comme une Dynafit. L’autre aspect intéressant est son positionnement en poids, entre les fixations de course ultra light et les fixations classiques de type low tech. Dernier point, la butée possède un emplacement pour utiliser des couteaux Dynafit.

Le petit plus que j’ai apprécié est la petite barrette devant qui est super efficace et facilite grandement le chaussage. Cette fixation sera vendue 450€.

Enfin et pour ceux qui, comme moi, attendaient une fixation à inserts normée, il faudra encore patienter au moins une année. Salomon ne peut se permettre d’arriver avec un produit non ficellé à 100% sur le thème de la sécurité, marque de fabrique de Salomon depuis des années et la concurrence sur ce segment rendrait la tâche plus ardue apparemment.

Salomon a également développé une peau sans colle en partenariat avec Pomoca ainsi qu’un nouveau bâton réglable en carbone avec une sangle également réglable que l’on peut enlever aisément si nécessaire le tout en deux brins.

Et le Comportement sur neige ?

Nous étions donc à Arêches-Beaufort pour tester toute cette gamme, nous avons commencé par une petite course à la tombée de la nuit sur le haut du domaine, une belle ambiance pour prendre nos marques avec le matériel et se connaître dans le groupe.

Puis dès le lendemain nous avons tourné sur le domaine et sommes montés au sommet du Grand Mont pour redescendre par la combe Nord en direction du Planay. La fin de journée se déroula sur le domaine du Planay pour tester et s’échanger les paires de skis.

J’ai pu skier le MTN Explore 95 en 177, un ski léger, très vivant sous le pied, offrant un excellent pivotement et un renvoi talon qui lui donne de la nervosité, sans être trop pénalisant non plus. Monté avec leurs nouvelles fixations c’est un ski vraiment  léger, offrant à la descente une très bonne skiabilité. Nous avons rencontré des neiges changeantes allant de la poudre au carton voir parfois du dur et j’ai eu du plaisir à le skier.

Le MTN 115 a été le chouchou de pas mal de journalistes présents à cet évènement et parfois plus adeptes de ski larges que de ski de rando. Un ski d’un tel gabarit pourrait faire peur mais il est incroyable de performance sur tous les terrains et raisonnable en poids pour le monter sous le pied.

Personnellement c’est le 88 et le 95 qui m’ont le plus intéressés et qui s’adresseront aux randonneurs. Je n’ai pas pu tester le MTN Explore 88 mais cela ne saurait tarder. Il s’apparente au 95 en comportement selon les discussions que j’ai pu avoir avec les membres du collectif Salomon qui nous accompagnaient, avec encore plus de légèreté pour la montée.

En conclusion, Salomon arrive avec des produits bien pensés pour la prochaine saison. Ceux qui pourraient penser que la marque du groupe Amer ne fera que “recopier” des produits du marché ou encore partager des gammes avec Atomic (groupe Amer également) se tromperaient radicalement car la démarche a été tout autre.

En effet, nous avons pu voir et comprendre qu’une vraie réflexion avait été portée sur ce qu’ils voulaient apporter aux pratiquants, aux vrais randonneurs tout comme aux non initiés qui voudraient s’y mettre, tout en ayant pris le temps de tester longuement cette gamme: le résultat est séduisant.

Retrouvez le test complet du ski MTN Explore 95 sur ce lien.

Mes remerciements au groupe Amer Sports pour l’invitation à cet évènement.

Offre partenaire

Salomon MTN Explore 88

Ski de randonnée et free-touring, le MTN Explore 88 de la gamme Salomon 2015-16. »»

Snowleader
549.9€

livraison 24h > 72h
Salomon MTN Explore 95

Ski de randonnée et free-touring, le MTN Explore 95 de la gamme Salomon 2015-16. »»

Snowleader 799.9€

livraison 24h > 72h

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com