Vidéo : Les îles Lofoten, ski trip à “morue land”.

Le guide français Reynald Bourdier originaire de l’Argentière la Béssée, nous propose un voyage dans les îles Lofoten, un ski trip qu’il a partagé avec une bandes de potes pour y effectuer un repérage avant d’y emmener d’autres clients.
Ce film simple est d’une efficacité rare, tant dans les commentaires que dans les très belles images qui le compose.
L’idée du trip du s’est créée par un joli réseau de proches énervés de la spatule (et surtout des peaux) qui s’est réuni pour partir en mode reconnaissance, et une fois sur place, de fouiller, farfouiner, essayer, prendre des buts et faire des croix pour découvrir cette région avec leur ami guide.
_MG_8701Malgré le manque de neige flagrant lors des premiers jours de cette aventure, les lignes qui se présentèrent devant les spatules de la bande furent de toute beauté, avec beaucoup de couloirs et de pentes irréelles perchées au dessus de la mer. Le groupe était constitué de skieurs entre 26 et 44 ans. Les horizons s’ouvrèrent sur des conditions de fin de printemps alors qu’il y aurait dû avoir un mètre de poudre à cette période de l’année… Mais comme l’équipe avait très envie de profiter, les enchaînements se firent le matin, avec une deuxième session au soleil couchant !
_MG_9121 La première arrivée s’est faite à Bodø pour une première rando sur les collines environnantes. Les conditions n’y étaient pas mais le paysage les fera vite oublier. Un bac plus tard et le groupe arriva de nuit sur la pointe des îles Lofoten, à Reine.
_MG_8714
De ce point, trois jours de rando en étoile se succéderont, à fouiner pour trouver les bons itinéraires et les enchaînements possibles, et ce, malgré le manque de regel nocturne.
La journée c’est raide, c’est stable, c’est vierge. Le soir c’est douillet, c’est confort, c’est boréal.

Avec les couteaux et le piochon pas loin, nos skieurs enchaîneront les faces ou simples couloirs dans une bonne odeur de Gore-tex mouillée. Les 3 jours suivants l’équipée remontera vers le nord vers un nouveau camp de base, à Henningsvær.

 

Un gîte historique de la montagne accueillera le groupe, un lieu emblématique de l’alpinisme local depuis bien des années aux vues des vieux piolets et autres coinceurs qui en ornent les murs.

Dans ce secteur il est enfin possible de chausser depuis le niveau de la mer, mais le gel arrivera enfin et le carrelage qui va avec aussi… Ce sentiment d’être “un Breton à Chamonix” dans tous les sens du terme deviendra bien plaisant et malgré la pluie, le groupe restera motivé à aller voir derrière une crête, suivre une autre sente de bord de mer pour peut être trouver de nouveaux accès possibles.

_MG_8747Le dernier jour les ramènera sur Bodø, le temps de traverser la côté avec une éclipse et de profiter de 5cm de fraîche pour cette dernière rando où l’équipe finira à la nuit…

Ce coin de Norvège est un vrai paradis du ski de randonnée et il y en a pour tous les goûts. Ce film, réalisé et monté par Laurent Montfort, est sans détour. Sa narration est très directe mais elle retranscrit à merveille l’état d’esprit dans lequel cette aventure s’est déroulée, cela vaut le coup d’œil.

Pour plus d’infos sur Reynal Bourdier, c’est par ici.
_MG_8859

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com