Temps de lecture: 3 minutes

Dénivelé 1300m

Ski de randonnée
Massif : Vanoise
Secteur : Maurienne

Description
Du refuge de la Femma 2352m, suivre rive droite le torrent de la Rocheure jusqu’au point caractéristique côté 2546. Remonter alors l’étroit vallon du ruisseau des Roches Blanches (E) situé sous les Roches Blanches. En sortir sur la droite au point caractéristique 2753m. Remonter alors le replat en direction du sommet de la pointe Méan Martin pour gagner le glacier des Roches Blanches.

Gagner les pentes sommitales du Méan Martin en se dirigeant vers son épaule Ouest. Se diriger vers l’Est pour gagner, après un petit raidillon le replat 3228 au Sud du sommet. Remonter alors au mieux (pierres) la facette S de la pointe (on gagne la croupe à gauche (W) du sommet).

Descente
Suivre la croupe plein W puis prendre N des que possible (on contourne la pyramide sommitale) pour aller prendre pied sur le glacier des Fours. Descendre la très belle face N sous le sommet (300 m à 30°).  Gagner le long replat de la combe des Fours sans aller trop loin. Remonter ensuite les pentes orienté Nord Est, qui permettent de rejoindre un col à un point 3030 (+300m).

De là, reprendre la direction évidente du refuge de la Femma en suivant la rive droite de la vallée. redescente par les pentes initiales de montée.

Accès
Modane > Termignon > Le Suffet > se garer au bout de la route déneigée.

1300m
Orientation Orientation Ouest
Difficulté Difficulté 3.1
Horaire 5h
Matériel Crampons
Matériel de glacier
Risque E1Pente à 35° sur 100m

Description
Seconde journée dans le vallon de la Rocheure. Les guides ont décidé de nous emmener du coté de la pointe de Méan Martin, grande classique de ski de printemps, un sommet à plus de 3300m d’altitude offrant plusieurs possibilités de descentes.

Les conditions de regel ayant été très bonnes les derniers jours, le départ ne fut pas trop matinal, et la montée fut fraîche sur une neige dure où les couteaux furent nécessaire notamment pour la remontée du vallon du ruisseau des Roches Blanches.

Ensuite des pentes évidentes nous ont emmené sous le sommet de la pointe, un léger portage a été nécessaire pour rejoindre la croupe sommitale que nous avons terminé à ski. Les pentes nord avaient l’air en excellente neige poudreuse. Nous avons décidé de rejoindre le glacier des Fours en revenant légèrement sur nos traces de montée juste sous la croupe sommitale. Une combe évidente s’est offerte à nous dans une poudreuse de cinéma, magique !

Nous avons remis les peaux pendant 45 minutes pour reprendre un col nous permettant de redescendre sur le refuge de la Femma, où de très bonnes crêpes nous attendaient… une superbe journée !

WP Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com