picto_skitrip Trois jours à ski de randonnée dans le superbe massif du Beaufortin. Au départ des installations d’Arêches Beaufort, beaucoup de possibilités s’offraient à nous, avec des parcours variés, des paysages magnifiques et typiques de ce massif encore très sauvage.

Voici les 3 topos de ce séjour à ski de randonnée.

Boucle Grand Mont, Pointe du Dard traversée E > N, depuis Arêches

1150m Massif : Beaufortain
1150m Secteur : Beaufortain
NE Description
Difficulté 2.3

Montée

De la Serraz (1021m, départ du Télésiège) monter par la piste de ski évidente jusqu’au Cuvy (alt 1700m). Possibilité également de partir du lieu dit le Lérot, au dessus des Envers, en cas d’enneigement insuffisant. Continuer la piste des bonnets rouges. A l’arrivée du télésiège, suivre la piste, jusqu’à l’arrivée du téléski des Grangettes.

Monter une combe dans l’aligement du téléski, puis obliquer  au S  (à flanc) en restant toujours sous Tête Rouge pour regagner les pistes (redescente de 20m).  Suivre les combes qui mènent au sommet du téléski de la Forclaz. Monter un petit col au dessus de l’arrivée. Gagner le col de la Forclaz par une traversée vers la gauche. (2374m). Monter en face du col de 20m, puis traverser en direction du SSW une combe jusqu’à l’altitude 2430m. Remonter les pentes vers l’W (micro relief pouvant être avalancheux). Suivre une combe bien marquée qui monte à l’antécime du Grand Mont (2633m). Redescendre quelques mètres pour gagner le col de l’antécime et gagner facilement le sommet.

Descente

Par la combe N jusqu’à la Serraz :
Du sommet, descendre NE une pente douce jusquà un étranglement.

Selon les conditions nivologiques :
– Soit traverser sur la gauche pour gagner la pleine pente si la neige est stable.
– Soit descendre sur la droite un petit couloir partiellement protégé par des éperons rocheux.

Suivre ensuite la combe N jusqu’aux lacs Cornu, puis Seston. Descendre sur la gauche du talweg principal, pour gagner un replat au dessus du lac Tournant (attention aux micro-reliefs). Traverser le replat du lac (2002m), puis passer rive gauche de l’exutoire pour suivre le tracé du chemin d’été, qui permet par un crochet à gauche de rejoindre plus facilement le vallon (souvent poudreux) du ruisseau du Grand Mont. Lorsqu’il se resserre, passer rive gauche dans les arcosses un cheminement skieur parfois pénible, avec un ressaut de 20m ou il faut parfois déchausser selon l’enneigement.

A la sortie du vallon rejoindre la piste forestière au point 1543m, puis en la suivant, le Chornais. Le boulevard de liaison (piste de ski) permet de regagner la Serraz.

1 jours Accès
Albertville > Beaufort > Arêches
E1
Pente passage à 35°

Une superbe neige encore poudreuse dans la combe Nord du Grand Mont. Nous avons remis les peaux vers 1800m pour repartir en direction de la pointe du Dard. Depuis le sommet nous avons basculés à la descente dans la combe étroite de gauche, pour trouver de super conditions de neige encore.

Pointe de la Grande Journée, versant sud

1150m Massif : Beaufortain
1150m Secteur : Beaufortain
NE Description
Difficulté 2.3

Montée

Du col de la Bathie par les remontées d’Arêches prendre en direction chalet du Soufflet en prenant au début vers le col de la Bathie puis en revenant en arc de cercle sous la face S du Lavouet (passage exposé aux coulées) jusqu’aux lacs de Lavouet.
Descente

Par l’itinéraire de montée pour rejoindre le col de la Bathie et reprender les pistes jusqu’à Arêches.

1 jours Accès
Albertville > Beaufort > Arêches
E1
Pente passage à 35°

Chaud chaud chaud ! Très belle sortie sauvage derrière le col de la Bathie depuis Arêches. Très peu de monde, une arrête finale très sympa offrant quelques pentes intéressantes sous le sommet. La chaleur a fortement ramollie la neige, ce fut donc du vrai ski de printemps mais toujours dans une ambiance aussi symphatique !

Légette du Mirantin, face Est

1250m Massif : Beaufortain
1250m Secteur : Beaufortain
E Description
Difficulté 3.3 Rejoindre Plan Villard par la piste ou des champs orientés au S. Monter dans les pentes partant plein Est, quelques arbres agrémente la montée, jusqu’au point nommé le Belvèdère ou côte 2000 par certains (1998m). De là, partir plein W, descendre quelques dizaines de mètres en pente douce pour passer à proximité d’un chalet (Chalet du Lac) et reprendre l’ascension vers le Mirantin toujours à l’W.Vers 2200m, la pente augmente, nécessite de tirer bien à gauche pour contourner des petits couloirs bien raides par le Sud-Est avant de rejoindre le sommet par l’arête SE.Descente par le même itnéraire.
1 jours Accès
Albertville > Beaufort > Arêches
E1

Mauvais temps pour nous aujourd’hui. Nous avons pris la direction de la Légette du Mirantin, cependant le mauvais temps et le brouillard sont arrivés dès la sortie de la forêt, quelques flocons accompagnaient notre ascension. Nous avons stoppé notre montée sur une bosse au dessus des barres qu’il faut contourner pour atteindre la pente finale que l’on ne voyait plus du tout avec ce temps. Neige très médiocre à la descente, notamment sur le bas.

WP Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com