Temps de lecture: 3 minutes
Dénivelé 1224m Ski de randonnée
Massif : Lauzière – Cheval Noir
Secteur : Tarentaise

Description
Du parking, prendre la route non déneigée jusqu’à la Pautaz. Monter alors au Chalet du Haut Gentil puis aux points cotés 1961 puis 2018. Rester sur la crête pour atteindre le col du Loup.

De là monter droit au dessus plein Nord afin de contourner par l’Est le point 2209 et atteindre une combe orientée Sud-Est. La remonter et vers 2300m basculer dans la combe Sud afin d’atteindre le sommet

Descente
Descendre dans la combe Sud sous le sommet et vers 2000m tirer plein Est afin de récupérer l’itinéraire de montée (légèrement en contre-bas du col du Loup)

Remarques: on peut aussi descendre dans la combe Sud-Est jusqu’au lac du Loup. On rejoint alors l’itinéraire de montée en visant le point 1909 sous le chalet du Lachat

Logement
Hôtel du Grand Pic – à Celliers, aussi bien pour dormir que pour boire une bière après la rando.

Accès
Le Biollay : depuis Annecy, par Albertville, gagner la vallée de la Tarentaise et sortir de la voie rapide à la sortie Feissons-sur-Isère – col de la Madeleine.
Prendre alors la route du col et juste avant Villard-Benoît, prendre à droite une route menant au Biollay (panneau indiquant Celliers à 6km et le col à 12km). Prendre cette route jusqu’à sont terminus (500m après le hameau du Biollay).

1224m
Orientation Orientation Sud Est
Difficulté Difficulté 2.3
Horaire 5h
Matériel aucun
Risque E1
Pente 32° /250m

Description
Découverte du massif de la Lauzière pour moi, avec mon fidèle ami Béru ainsi que Raph pour notre sortie annuelle, et quelle sortie encore !

Nous avons été reçu par Fernand du coté de Celliers au pied du col de la Madeleine, dans une magnifique vallée sauvage et isolée. Après un bon café et de premiers débats riches et intenses, nous sommes allés découvrir une de ces fameuses combes de la Lauzière, seuls au monde, nous l’avons été toute la journée, ce fut un régal.

Le relief est sympa tout le long de cette très belle combe avec une jolie pente finale et un sommet permettant d’avoir un superbe panorama. Le temps nous a épargné toute la montée ainsi que la descente malgré les gros cumulo-nimbus dans les vallées voisines.

Le retour à Celliers chez Fernand et le gueuleton autour d’un bon jambon, saucisson et quelques bonnes patates du jardin fut excellent, le tout arrosé de quelques breuvages; le retour en haute savoie fut difficile pour certains !

Super journée en tous les cas, Fernand, nous reviendrons !

 

WP Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com