Temps de lecture: 7 minutes

Si vous lisez de temps en temps ce blog, vous savez que j’écris ces pages depuis ma Haute-Savoie natale, dans les alpes du nord…

Le très bon site Meteo-Alpes.fr mentionnait dès le mercredi 16 mars 2011:

Voici les calculs que nous retiendrons et ses grandes lignes : de forts cumuls sur le Piémont, supérieurs à ceux des précédents épisodes pouvant également affecter les secteurs immédiatement frontaliers de Haute-Tarentaise et Haute-Maurienne ainsi que l’est Queyras. Sur ces zones, tout tomberait en neige avec donc possiblement de nouveau plus de 50 cm voire plus d’un mètre côté italien, vers le Viso notamment.
[…] La Savoie et la Haute Savoie seraient à nouveau en partie épargnées…  CQFD.

Précipitations sur le piémont italien…

Il se trouve que ma copine et moi avons eu la bonne idée de vouloir retourner en Italie du coté de Gressoney pour 3 jours à cette période précisément, quelle bonne idée ! Pour une fois cette saison que la neige n’allait pas nous fuir et que nous allions pouvoir en profiter !

Gressoney sonne dans mon esprit comme un « la Grave » à l’italienne, notamment vers la Punta d’Indren qui ouvre des possibilités immenses sur les deux versants de Gressoney et d’Alagna… En effet ce massif situé au bout du Val d’Aoste est très prisé des skieurs italiens qui viennent chercher de grands espaces et de beaux hors-piste dans les nombreuses vallées ouvertes, accessibles depuis certaines remontées sur le versant italien du Mont Rose.

Nous étions venus découvrir tout cela en 2010 du côté de la vallée du Lys et plus précisément à Staffal (Gressoney la Trinité). Les conditions avaient été bonnes et nous nous étions promis de revenir, je pense d’ailleurs qu’une visite annuelle va s’institutionnaliser tant les possibilités sont grandes…

Nous voulions prendre un guide pour continuer notre découverte et la chance a été de notre coté, car notre ami guide Xavier d’Helyum était avec deux clients pour trois jours sur Gressoney. Nous avons pu nous joindre à ce groupe, nos remerciements à Évelyne et Jean avec qui nous avons passé deux jours fantastique. Cerise sur le gâteau, Philippe,  autre guide d’Helyum était également là bas en famille, un super groupe s’est donc formé au final.

Alors ma connaissance du domaine hors-piste n’est que très limitée, cependant elle s’est encore élargie cette année grâce à l’ami Xavier, avec la découverte du Col supérieur de Bettolina qui donne accès au hors piste de Piani di Verra. Le vallon de la Salza nous a accueilli le dimanche pour deux superbes descentes avec une excellente neige de printemps… merveilleux !

Voici donc quelques ‘routes’ que nous avons pu faire et qui résonnent déjà comme des descentes mémorables dans ces lieux.

Des images et quelques explications ci-dessous, ainsi qu’un bon lien à la fin de cette article vers un topo intéressant pour le skieur backcountry qui n’a donc pas peur de mettre un peu les peaux pour accéder au plaisir de ces moments de glisse.

La présence d’un guide est fortement recommandée pour trouver et cheminer sur ces itinéraires… la haute montagne n’est pas loin et les descentes se méritent…

Vallon de la Salza (3275m)

100m Massif : Gressoney La Trinité
1730m Secteur : Punta Indren
SE

Description

Itinéraire long dans un environnement de haute montagne. De l’arrivée du téléphérique d’Indren, rester rive droite sur la fin de la langue glaciaire et effectuer une traversée le plus haut possible sous les falaises afin de rejoindre un plateau garni de rocher. Continuer en diagonale toujours rive droite et descendre en direction du col de la Salza. De ce point, une large combe évidente s’ouvre devant vous. Possibilité de skier rive droite ou gauche.

Attention aux barres rocheuses tout au long du parcours. Rejoindre Staffal par le fond de vallée en rejoignant le bas de l’itinéraire de Bettaforca dans les mélèzes.

Difficulté 2.2 Note: la traversée à ski peut s’éviter avec 30 minutes de peaux de phoque qui permettent de rejoindre le plateau en direction du col de la Salza.
1h30 Accès
Aucun matériel Aoste > Pont St Martin > Gressoney La Trinité
E1 Itinéraire de haute montagne.

Depuis la remontée d’Indren, accès au col ouvrant sur le vallon de la Salza, nous avons mis les peaux laissant d’autres groupes faire la trace de la longue traversée.

Depuis le col de la Salza, la combe évidente devant nous…

Les premiers virages pour Xavier dans les premières pentes sous le col.

Au tour de Philou de gouter la neige de printemps dans la Salza.

Le groupe déroule de long et larges virages au milieu de la combe, Yasmine à l’attaque au premier plan.

Depuis le bas de la combe au milieu des mélèze et entre les deux grandes moraines glaciaires, dans la vallée du Lys.

Cet itinéraire est une grande classique du hors piste à Gressoney mais on ne s’en lasse jamais, les 1730m de dénivelé offrent toutes les variétés et expositions possibles de pentes, un régal, du grand ski dans une atmosphère de haute montagne.

Piani di Verra, par le col de Bettolina supérieur (3100m)

430m Massif : Gressoney La Trinité
1400m Secteur : Bettolina
SO Description

Itinéraire long et éloigné des remontées mécaniques. Du sommet de la remontée de Bettaforca, monter les pentes NE pour atteindre l’arête évidente en direction du refuge Sella. Suivre la crête rocheuse jusqu’au col de Bettoline puis par une combe évidente peu pentue se rendre en direction du Col supérieur de Bettolina, à 3100m d’altitude environ. Une combe Sud-Ouest s’ouvre devant vous.Descendre le Vallon de Verra jusqu’à l’Alpe de Verra supérieur (2382m).

Continuer dans les mélèzes sur les flancs de la moraine en rive droite, jusque dans le vallon de Verra jusqu’à l’Alpe de Verra inférieure. Suivre le chemin forestier jusqu’au hameau de Saint Jacques.

Difficulté 2.2 Note: Bar-Restaurant Fiore Di Rocca très accueillant à l’arrivée du chemin.
3h Accès
Aucun matériel Aoste > Pont St Martin > Gressoney La Trinité
E1 Itinéraire de haute montagne.

Le groupe se rend en direction d’un premier col évident avant de suivre la croupe jusqu’au col de Bettolina puis de Bettolina supérieur.

La neige nous accompagnera jusqu’au sommet ou le brouillard rendra le cheminement difficile pour le groupe, les guides attendant l’éclaircie pour trouver la bonne entrée dans les premières pentes exposés à un risque d’avalanche en cas d’accumulation de neige.

Une fois dans la combe, les premiers rayons de soleil percent les nuages mais les flocons sont toujours là.

Xavier dans les 10 cm de neige tombé depuis le petit matin.

L’Alpe de Verra supérieur et la vallée qui s’ouvre devant nous.

En direction de Alpe de Verra inférieur avec le long retour sur Saint Jacques.

Un superbe itinéraire peu fréquenté offrant des pentes faciles et régulière, le tout dans un cadre magnifiques, sous les sommets et immenses glaciers du massif du Mont Rose.

 

Plus d’infos sur les immenses possibilités de ski libre depuis cette immense domaine de Monterosa ski, avec les fameux hors pistes dont la liste ci-dessous n’est qu’un bref aperçu :

  • Col Zube,
  • Vallon de la Salza,
  • La Vallée Perdue,
  • Bettolina,
  • Bettaforca,
  • Vallon de la Balma,
  • Gabiet,

et bien d’autres… tous les détails dans le très bon guide Polvere Rosa 3 écrit par des guides et skieurs de la vallée, une référence !

[simpleviewer id= »36″ width= »620″ height= »900″]

WP Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com